Recommandation sur la prise d’anti-inflammatoire pendant l’épidémie de Coronavirus

Le ministre de la santé français, Olivier Véran, a indiqué ce jour que la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, …) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection au Coronavirus.

L’association CLAIR vous recommande ne pas céder à la panique et de respecter les recommandations publiées par la Société Royale Belge de Rhumatologie. Tant que vous n’êtes pas atteint par le Coronavirus, vous devez continuer votre traitement comme il a été prescrit par le médecin. En effet, la prise d’anti-inflammatoires, n’augmente pas le risque de contracter le coronavirus.

De plus, un arrêt brutal de la cortisone, en particulier quand on en prend de façon chronique, peut être DANGEREUX ! D’une part, parce que la maladie inflammatoire peut flamber et entraîner des problèmes majeurs, pulmonaires, rénaux ou autres. D’autre part, parce que cela peut entraîner des problèmes d’insuffisance surrénalienne.  

Concernant le Plaquenil, son action est très lente. Même s’il est considéré comme anti-inflammatoire, vous pouvez continuer à le prendre, même en cas de fièvre.

De toute façon, en cas de fièvre débutante, consultez rapidement votre médecin.

En cas de doutes ou de questions sur l’arrêt éventuel des traitements en cours, l’association vous invite à contacter votre rhumatologue ou votre médecin traitant.

Tapez votre recherche et appuyez sur la touche Enter pour la lancer