NOS PATHOLOGIES

Les arthrites juvéniles

Ce sont des maladies rares qui ont en commun une atteinte inflammatoire des articulations chez des enfants parfois très jeunes. L’impact sur la croissance et le développement des articulations peut être sérieux.

La spondylarthrite ankylosante

Il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire, souvent chronique, qui débute généralement entre 15 et 35 ans et affecte plus souvent les hommes que les femmes. Elle touche d’abord les articulations du bas du dos, puis toute la colonne vertébrale; elle frappe volontiers les attaches tendineuses et ligamentaires sur l’os et parfois les articulations des membres.

La sclérodermie

Le terme sclérodermie fait référence à un ensemble d’affections ayant en commun des lésions cutanées caractérisées par un épaississement du derme tant externe qu’interne (sclérose systémique), qui peut provoquer dans certains cas le dysfonctionnement d’un ou plusieurs organes.

Voir la vidéo de présentation.

La polyarthrite rhumatoïde

Elle touche 3 femmes pour un homme, principalement entre 30 et 50 ans. Elle évolue par poussées susceptibles d’entrainer des déformations et des destructions articulaires. La maladie se traduit par des douleurs articulaires qui prédominent généralement aux poignets, aux mains et aux pieds. Les grosses articulations peuvent également être touchées.

L’arthrite psoriasique

C’est un rhumatisme associé à une maladie de la peau, appelée psoriasis. Elle peut atteindre les grosses et/ou les petites articulations, mais aussi la colonne vertébrale. Sa sévérité est très variable d’un patient à l’autre.

Le lupus érythémateux systémique

C’est une maladie auto-immune complexe qui touche majoritairement les femmes jeunes et peut provoquer des lésions cutanées, de l’arthrite, une insuffisance rénale, des manifestations neurologiques, pulmonaires ou sanguines, ainsi que des problèmes durant la grossesse.

CLAIR regroupe les associations de personnes atteintes de maladies rhumatismales inflammatoires. Ce sont des maladies auto-immunes qui touchent des personnes de tous âges, y compris des adolescents et même, de jeunes enfants. Ces pathologies ne sont donc pas liées à la vieillesse. Elles affectent 150.000 Belges, dont trois-quarts de femmes.

Ces maladies atteignent les articulations (provoquant de l’arthrite), la colonne vertébrale, le bassin, la peau ou les organes vitaux. Si elles ne sont pas traitées efficacement, elles sont très douloureuses, très invalidantes et peuvent parfois mettre en jeu le pronostic vital. Heureusement, il existe actuellement des traitements pour combattre les symptômes de ces pathologies et en enrayer la progression, mais les traitements ne sont pas toujours efficaces pour tous les patients et peuvent entraîner des effets secondaires.

Il est important de ne pas confondre arthrose et arthrite : dans l’arthrose, il s’agit d’une atteinte dégénérative des articulations (on parle de rhumatisme d’usure), alors que dans l’arthrite, il s’agit de rhumatisme inflammatoire.

  • Les arthrites juvéniles : ce sont des maladies rares qui ont en commun une atteinte inflammatoire des articulations chez des enfants parfois très jeunes.  L’impact sur la croissance et le développement des articulations peut être sérieux.
    >> En savoir plus…
  • L’arthrite psoriasique : c’est un rhumatisme associé à une maladie de la peau, appelée psoriasis. Elle peut atteindre les grosses et/ou les petites articulations, mais aussi la colonne vertébrale.  Sa sévérité est très variable d’un patient à l’autre.
    >> En savoir plus…
  • Le lupus érythémateux systémique : c’est une maladie auto-immune complexe qui peut provoquer des lésions cutanées, de l’arthrite, une insuffisance rénale, des manifestations neurologiques, pulmonaires ou sanguines, ainsi que des problèmes durant la grossesse.
    >> En savoir plus…
  • La polyarthrite rhumatoïde : elle touche 3 femmes pour un homme, principalement entre 30 et 50 ans. Elle évolue par poussées susceptibles d’entraîner des déformations et des destructions articulaires. La maladie se traduit par des douleurs articulaires qui prédominent généralement aux poignets, aux mains et aux pieds. Les grosses articulations peuvent également être touchées.
    >> En savoir plus…
  • La sclérodermie : le terme sclérodermie fait référence à un ensemble d’affections ayant en commun des lésions cutanées caractérisées par un épaississement du derme tant externe qu’interne (sclérose systémique), qui peut provoquer dans certains cas le dysfonctionnement d’un ou plusieurs organes.
    >> En savoir plus…
  • Les spondyloarthrites (spondylarthrite ankylosante) : il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire, souvent chronique, qui débute généralement entre 15 et 35 ans et affecte plus souvent les hommes que les femmes. Elle touche d’abord les articulations sacro-iliaques puis toute la colonne vertébrale; elle frappe volontiers les attaches tendineuses et ligamentaires sur l’os et parfois les articulations des membres.
    >> En savoir plus…

Tapez votre recherche et appuyez sur la touche Enter pour la lancer